LE MESSAGE DE L’HYMNE NATIONAL DU BURUNDI

Étiquettes
15 novembre 2010

LE MESSAGE DE L’HYMNE NATIONAL DU BURUNDI

« Burundi Bwacu » ou Notre Burundi, c’est comme ça que s’appelle l’hymne national du Burundi. Chaque matin devant le drapeau tricolore les jeunes écoliers se réunissent et fredonnent cette chanson en langue national. Ces braves gens chantent vraiment et font preuve du courage patriotique. Il m’arrive parfois de me demander si tout le monde comprend le sens de l’hymne de son pays et son devoir envers sa patrie. Et si l’on comprend vraiment le sens de notre hymne, quels sont les actions entreprises en faveur de notre patrie ? Nous auront des comptes à rendre aux futures générations ! En voici une traduction en Français de notre hymne:

Notre Burundi, Burundi prospère

Prends ta place dans le concert des nations

Et érige l’Homme selon ta justice.

Meurtri tu as été,

Malmené, Serein tu es demeuré,

Fièrement tu te relèves et clames ta souveraineté,

Tu te hisses au rang des nations libres.

Reçois les compliments des nations,

Entends les clameurs joyeuses de tes enfants,

Audibles à travers le monde et par monts et vallées.

Cher Burundi, héritage sacré de nos ancêtres,

Reconnu digne et honoré par les nations

Aux mêmes idéaux de bravoure et d’honneur.

Lève-toi et Chante ta gloire et ta liberté retrouvée.

Crie ta joie, tu as défait ton oppresseur.

Cher Burundi que tous nous aimons,

Nous te consacrons nos forces, nos cœurs, et nos vies.

Tu es le don qui nous a été accordé par Dieu et puisse-t-Il Lui-même te préserver à jamais.

Paix et bonheur à Toi,

Prospérité et Unité pour tes enfants

Là est le contenu de notre cher hymne écrit par un groupe d’auteurs sous la direction de Jean-Baptiste Ntahokaja, prêtre catholique, et composé par Marc Barengayabo, et fut adopté à l’indépendance en 1962. Depuis cette période je me demande juste si ces quelques mots ont été appliqués, «….Cher Burundi que tous nous aimons, nous te consacrons nos forces, nos cœurs, et nos vies… ». Après plus de 40 ans de l’indépendance, le pays est aujourd’hui classé parmi les pays les plus pauvres de la planète et le plus corrompu de la communauté des pays de l’Est Africaine. Il se remet de plus d’une décennie de guerre civile causant une foule d’enfants de la rue, des chômeurs, des veuves et orphelins. Ce message est lancé à tous les citoyens du monde entier et surtout aux Africains. L’amour de nos patries doit nous motiver à poser des actions dignes de bons citoyens. On nous jugera à nos actes !

Partagez

Commentaires