DES VOLEURS SOUS LE MANTEAU DES MOTARDS A BUJUMBURA

Étiquettes
9 novembre 2010

DES VOLEURS SOUS LE MANTEAU DES MOTARDS A BUJUMBURA

Après plus d’une décennie de guerre civile au Burundi, les conséquences de toutes ces années de violence sont visibles. La pauvreté et le chômage font l’objet des efforts de tous les citoyens. Bujumbura, capitale du Burundi, n’en fait pas exception. Des jeunes doivent se battre pour gagner leur vie. Certains ayant étudiés, peuvent enseigner dans les écoles privées ou publiques du pays, cependant les autres qui n’ont pas étudié doivent apprendre des métiers pouvant leur assurer la survie. C’est ainsi que l’on trouve des jeunes chauffeurs, mécaniciens, voire aussi taxi-motards qui travaillent pour gagner leur vie. Il arrive aussi que parmi des jeunes motards des voleurs s’y introduisent et exercent cette même fonction.

Il est 18h à Bujumbura. Une femme seule se promène avec son sac à main. Elle marche juste à côté de la route. Un motard s’approche et tient son sac. Il accélère sa moto en tenant aussi le sac de cette femme. La femme aussi tient fort, et est obligée de courir au rythme de son agresseur, elle crie et appelle au secours. Le motard de même applique encore beaucoup d’efforts. La femme crie et son agresseur lâche le sac pour fuir. Cette femme tombe et se fait blesser. Des tels événements arrivent souvent dans notre chère ville de Bujumbura vers le soir. Au cas où vous y arrivez le soir tenez bon vos sacs !


Partagez

Commentaires

Boukari Ouédraogo
Répondre

J'espère que ce ne sont pas eux qui sont sur la photo. lol. Tout ça, c'est la misère et les gens cherchent la courte échelle pour manger.

Lwesso
Répondre

Justement, c'est ne sont pas des voleurs que j'ai mis sur la photo, car je ne les encourage pas dans cette voie. c'est plutôt des braves jeunes qui luttent pour améliorer leur situation et gagner leur vie honnêtement. Merci pour tes commentaires!

Big ted
Répondre

le burundi, pays post conflit, c'est normal qu'on y trouve ce genre d'actes.ce qui est important, c'est qu'il puisse y avoir des organisations qui peuvent mobiliser des jeunes autour des thematiques sur la chomage et l'emploi

upendo2010
Répondre

Ce phénomène est, disons, inévitable pour un pays qui se remet d'un long moment de crise. Cependant nous devons arriver à dire aux gens que cela est inacceptable. Il faut travailler de ses mains pour gagner sa vie. C'est ne pas parce qu'on est mouillé qu'on doit pisser dans son pantalon! Merci pour tes commentaires.

Répondre

Ah pauvre Afrique! Au demeurant, tout pays arficains ayant connu une crise ou inpossible de caser les jeunes connait ce phonomène, actuallement mon pays est confronté à ces problèmes de réinsertion des ex-combattants ivoiriens; en afrique on ne vit pas mais on survie

upendo2010
Répondre

C'est un grand malheur de voir notre cher continent ne pas jouer son rôle surtout en faveur des jeunes. Un peuple qui ne s'occupe pas de sa jeunesse est un peuple suicidaire. L'afrique doit être pour elle-même et par elle-même sa propre rédemptrice!
Merci pour tes commentaires!

Kamilah Racca
Répondre

This has definitely sparked up an notion in my thoughts. That is a amazing weblog article.