A L’ECOLE DE STEVE JOBS

Le génie informaticien, Steve Jobs est mort ce mercredi 5 octobre, âgé de 56 ans. Cependant, sa passion et ses réalisations peuvent encore nous servir de leçon aujourd’hui. Il me semble très incomplet de retenir que de lui son nom et son titre d’informaticien américain né en 1955 ; fondateur, avec Wozniak, de la société Apple(1976). L’un des pionniers de la micro-informatique ayant introduit l’ordinateur personnel dans les foyers.  Derrière ses plusieurs réalisations, l’ipad, l’iphone, le PC… nous pouvons aussi tirer des leçons qui peuvent aussi nous aider, pas seulement en informatique, mais aussi dans
d’autres domaines professionnels et pour toute la vie.

 

En dépit de son arrêt précoce des études universitaires, il trouva autre chose pour sa carrière. Il nous arrive parfois d’être déçu sans pourtant chercher autres voies après un premier échec. Steve fut des cours de calligraphie et sa passion lui permit de maîtriser son domaine. Dix ans après, en créant la première machine, cette notion fut incorporée avec succès. Des leçons que l’on apprend, peuvent toujours servir dans la vie un jour. « Vous pouvez seulement espérer qu’ils joueront un rôle dans votre avenir- L’essentiel est de croire en quelque chose- Votre destin, votre vie, votre karma, peu importe » (Steve Jobs).

 

Steve a appris aussi par le moyen de ses échecs. Dix ans après la création de la société Apple, Steve s’est vu obligé de partir de cette société. Viré de la société qu’il venait de créer, le conseil d’administration ayant trouvé quelqu’un d’autre ayant des compétences nécessaires pour diriger  l’entreprise ; Steve âgé de 30 ans parti d’Apple. Cependant, sa passion pour ce qu’il faisait n’avait pas disparu. Il créa deux autres sociétés et plus tard l’une fut achetée par  Apple. C’est ainsi que pour une nouvelle fois  Steve se retrouve dans Apple. « Parfois, la vie vous flanque un bon coup sur la tête. Ne vous laissez pas abattre. Je suis convaincu que c’est mon amour pour ce que je faisais qui m’a permis de continuer » (Steve J).

 

C’est vraiment « aux passions fortes qu’on doit l’invention et les merveilles des arts ». Pour employer les propres mots de Steve, nous dirons : « Il faut savoir découvrir ce que l’on aime et qui l’on aime. Le travail occupe une grande partie de l’existence, et la seule manière d’être pleinement satisfait est d’apprécier ce que l’on fait. Sinon, continuez à chercher. Ne baissez pas le bras. C’est comme en amour, vous saurez quand vous aurez trouvé. Et toute relation réussie s’améliore avec le temps. Alors, continuez à chercher jusqu’à ce que vous trouviez » (Steve Jobs). On a encore beaucoup de leçons à apprendre de lui, mais c’est encore mieux d’appliquer ce que l’on sait déjà de lui.

 

The following two tabs change content below.

1 Commentaire

Ajouter un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *